MTB Team RacersGUNN-RITA DAHLE FLESJÅ

Gunn-Rita Dahle Flesjå rode to the biggest success of last season in demanding weather conditions at the marathon world championships. At the end of June the 40-year-old Norwegian won her 9th world championship title in Kirchberg, Austria, her 5th gold medal in the marathon format. But Dahle Flesjå also showed her class in the Olympic crosscountry format in 2013. Despite missing out on a 29th win that would have made her the most successful rider in the worldcup’s history, she still finished on the podium at the three races held in Vallnord, Val di Sole and Hafjell. She also won the Norwegian national crosscountry championships and was victorious in one race each of the French and the Swiss national racing series, respectively. For the season ahead, Gunn-Rita Dahle Flesjå has two major goals where she wants to perform at her very best: The first are the European crosscountry championships held at the beginning of June in St.Wendel, Germany. The world championships to be held in Hafjell at the beginning of September are even more important to the Grande Dame of mountainbiking: In front of her home crowd, Dahle Flesjå hopes to crown her unique career with yet another world championship title.

 

UCI- WORDRANKING 2013  17

XCO WORLDCUP OVERALL 2013  9

 

SIZE 173 cm

WEIGHT 59 kg

PLACE OF RESIDENCE Stavanger (NOR)

DATE OF BIRTH 10.02.1973

LEARNED JOB Journalism

COACH Kenneth Flesjå

HOBBIES writing / reading and playing with my little son

MARITAL STATE married to Kenneth / one child

WEBSITE www.gunnrita.com

SUCCESSES

2013 World champion marathon, 1st Norwegian national championships crosscountry, 8th at World championships crosscountry, Worldcup results: 4th in Vallnord, 5th in Val di Sole and Hafjell, 10th in Nove Mesto, 9th in the Worldcup’s overall standings; race wins at BMC Racing Cup in Davos and Coupe de France event in Méribel

2012 1st European Cross Country Championships, Silver at both the World Cross Country Championships and World Marathon Championships, Worldcup finishes: Winner in la Bresse and Val d’Isère, 5th at Mont Saint-Anne, 7th at Windham, 8th at Nove Mesto and Houffalize, 2nd in the Worldcup’s overall standings

2011 1st European Marathon Championships, 1st Norwegian national Cross Country Championships, Worldcup finishes: 3rd at Val di sole, 4th at Nove Mesto, 6th at World Championships Crosscountry

2010 Silver medal european championshipsmarathon, 6th world championships marathon, 3rd Roc d’Azur (Cross Country)

2009 1st European marathon championships, 1st Norwegian national Cross Country championships,1st at Montebelluna’s Gunn-Rita-Marathon

2008 World marathon champion, 7th at World championships Cross Country, Worldcup finishes: 1st (Madrid), 5th (Mont Sainte Anne), 6th (Houffalize), 8th (Fort William)

2007 2nd Worldcup Houffalize, 3rd Worldcup Offenburg, 1st at MTB Bundesliga Münsingen, 1st at Sunshine Cup in Nals, 1st at Gunn-Rita Marathon

 

 

 

5 QUESTIONS5 ANSWERS

5 QUESTIONS, 5 RÉPONSES AVEC UNE CHAMPIONNE MONDIALE 9-FOIS

Bonjour Gunn-Rita, tout d‘abord: félicitations avec ta grande réussite!
J’ai vraiment croisé les doigts pour toi pendant la course du championnats mondial marathon et j’étais trè heureux quand tu le franchissait! Neuf fois championne mondiale…incroyable…! J’ai néanmoins quelques question pour tes fans de la course et de ta saison. (Cliquez pour l‘entrevue)

1. Comme une des peu femmes au sommet international, tu roule XC ainsi que marathon. Est-ce que ce mélange a été à ton avantage à Kirchberg (concernant la vitesse, le niveau technique des trajets de la course XC de la coupe mondiale…)?
GR: Oui et non...la vitesse maximale chez XC est plus haute, surtout directement après le départ. Le désavantage du lieu XC est que nous n’avons jamais le temps pour des courses marathon pendant une saison et avec une course comme à Kirchberg, il est très difficile de faire une montée longue et raide quand on n’est pas habitué. La dernière descente chez les championnats mondials de cette année était vraiment ma partie favorite de la course. Longue, technique et avec beaucoup de la vitesse haute.

2. Gagner les championnats mondials XCM juste après ton 40me anniversaire aura surpris tout le monde. Ou était-il justement un avantage (concernant l’expérience, la réstistance de longue durée…)?

GR: Ce trajet était un des plus difficiles à beaucoup d’égards. Monter plus de 60 minutes avec un rythme constant, poussant tes jambes à la limite, tout revient à quelle manière tu l’accepte mentalement. Ensemble avec Kenneth nous en travaillions beaucoup pendant les dernières semaines dans les entraînements, Concentrant sur l’aspiration, l’emploi correct du vélo, le mouvement de la pédale, saisir le guidon légèrement et utiliser le moins possible d’énergie dans les autres parties du corps sauf les jambes. Je savais aussi que je rencontrerais le „mur“ plusieurs fois pendant la course et j’étais préparé que ce serait une partie très pénible de la course, mais que je devais maintenir de toute façon. L’âge n’est pas une limite. Tout encercle travailler dur, priorités et passion...comment tu aime de venir une championne de nouveau.

 

3. Roulant sur un MERIDA BIG.NINE, tu pouvait compter sur les avantages d’un vélo Twentyniner. Très probablement il n’y avait pas une vrai alternative?

GR: Je roule sur le mieux vélo disponible et le BIG NINE me donne confort tant en haut qu’en bas, un grand avantage sur les parties techniques et très bonnes propriétés de rouler. Avec le montage que j’ai sur mon vélo et l’équipement utuilisé par le Multivan Merida Biking Team, je compte 100% sur mon vélo dans toutes les situations.

4.Avant tu commençais à la dernière section de descente, tu trouvais même le temps de changer ta roue avant pour une autre meilleure au ce dernier défi. Tout près de la victoire dans le championnat mondial, où tu allait chercher la tranquillité, compant que tout irait bien pendant cette pause?

GR: Tout ce que nous faisons dans une course si grande et importante comme un championnat mondial, est projeté aux plus petits détails. La décision de changer la roue avant, avant la dernière descente, était déjà prise beaucoup des jours avant la course. Quand il pleuvrait beaucoup, le plan était de changer les deux roues. Je savais aussi avant le départ que personne ne me pouvait pas battre dans la dernière partie; donc j’étais assez calme quand Marco changeait la roue. Ce que m’inquiétait le plus était si je pourrais être debout pendant les secondes du temps d’attente pour changer.

5. Qu’est-ce qu’est la suivante? Où pouvent les fans tu voir en roulant dans ton maillot arc-en-ciel?

GR: Venez chez notre entraînement à Livigno! Chaque jour que je roule, je porterai mon maillot arc-en-ciel...(et ça pendant toute l‘année). Rouler marathon est extrême; donc il n’est pas une combinaison facile quand les but principaux sont dans XC. Dès maintenant ils sont les courses de la coupe mondiale en Afrique du Sud fin août et la finale de la coupe mondiale à Hafjell deux semaines plus tard. Ces sont les buts pricipaux et ça veut dire qu’il n’y a pas d’espace pour des courses marathon ans cette période. Je roulerai un grand marathon en Pologne dans le premier weekend d’octobre et peut-être je roulerai encore une ou deux courses marathon au fin de la saison

Merci bien que tu as voulu prendre le temps.
Et savoures naturellement la fête de ta réussite!

 


EliTe MTB TeamTeam Racers

Gunn-Rita Dahle-Flesjå

José Antonio Hermida

Rudi van Houts

Thomas Litscher

Ondrej Cink

Julian Schelb